Wilhelm Morgner The Path.

Wilhelm Morgner The Path.

The Flowers of War

Remembering the lost voices of The First World War

One hundred years after the First World War, bones, bombs and bullets are still being unearthed by farmers in the fields of France. They remind us of the men of Australia, New Zealand, Britain, Germany, and France who died so painfully in the trenches in the mud and rain. In many ways that terrible war is still with us.

The Flowers of War is a project to uncover, perform, discuss and celebrate the music and art that talented men and women used to cope with the horror and to mark their experiences. Over the four years marking the Centenary of World War 1 (2014-2018), ten concerts of recently discovered music, diaries, poetry and art are being performed in Canberra, Sydney, Melbourne and France, including a tour of villages of the Somme. Some concerts will be accompanied by symposia with noted experts in the field, so marking the significant centenaries of the Great War.

Our logo of a red poppy, white daisy and blue cornflower symbolise the bonds between Australia and France and the enormous cultural losses to ourselves and all the countries involved.

Se rememorer les voix perdues de la Premiere Guerre mondiale

Cent ans après la fin de la Première Guerre Mondiale, des os, des bombes et des cartouches sont encore découverts par des fermiers dans les champs Français. Ces reliques nous remettent en mémoire les hommes originaires d’Australie, de Nouvelle Zélande, de Grande Bretagne, d’Allemagne et de France qui sont morts si douloureusement dans les tranchées, dans la boue et sous la pluie. A bien des égards, cette guerre terrible subsiste toujours en nous.

Two Australian soldiers in a reflective moment in France. Photo courtesy Australian War Memorial

Two Australian soldiers in a reflective moment in France. Photo courtesy Australian War Memorial

Le projet “Les Fleurs de Guerre” a pour but de découvrir, d’interpréter, d’examiner et de commémorer la musique et l’art que des hommes et des femmes talentueux ont utilisés pour endurer l’horreur de la guerre et concrétiser leurs expériences. Au fil des quatre prochaines années, dix concerts centrés sur de la musique, des journaux intimes, des poésies et autres formes d’art récemment découverts sera réalisée à Canberra, à Sydney, à Melbourne et en France (y inclus une tournée des villages de la Somme). Ces concerts seront accompagnés par des colloques avec des experts reconnus dans le domaine, marquant ainsi les centenaires de la Grande Guerre.

Notre logo composé d’un coquelicot rouge, d’une marguerite blanche et d’un bleuet symbolise les liens entre Australie et La France et les énormes pertes culturelles subies par nous-mêmes et par tous les pays                                                                           impliqués.

The Battle of the Somme

The Battle of the Somme

The Healers at the High Court  of Australia photo Peter Hislop

The Healers at the High Court  of Australia photo Peter Hislop

Director Christopher Latham in The Healers, photo Peter Hislop

Director Christopher Latham in The Healers, photo Peter Hislop

Bapaume France 1917 and 2017

Bapaume France 1917 and 2017